Louis de Funès et la nature

Copies de documents provenant de la collection du musée, publiées sur le site parce que, bien que le musée n'existe plus, nous continuons à faire connaître l'engagement de Louis de Funès dans la défense de la nature. Il disait : "la seule chose qui vaille la peine, c'est la nature".  Lien à copier pour visualiser une vidéo où il s'exprime sur le sujet, à voir sur le site de l'INA : http://www.ina.fr/video/I04204271/louis-de-funes-a-propos-de-la-protection-de-la-nature-video.html.

Texte de la légende ci-dessus :

Chez Louis de Funès, l'amour de la nature ne s'arrêtait pas à la passion des roses.
Il jardinait bio, tentait de convaincre le fermier de Clermont de renoncer aux engrais et pesticides, s'engageait contre la pollution et le nucléaire, soutenait la SPA et des associations de protection de la nature, et c'est avec une conviction profonde qu'il proposa aux médias d'utiliser son nom pour faire valoir les idées qu'il soutenait.
Il était contre la chasse, et cessa de pêcher lorsqu'il réalisa que si les poissons se tortillaient, ce n'était pas de rire (d'après Olivier de Funès dans le numéro spécial de Charlie Hebdo Louis de Funès, un génie français, août 2014).

 

Ci-dessous : extrait du livre des Floralies Internationales de Nantes 1977 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Musée Louis de Funès, association loi 1901.